www.fsr.ac.ma

Formation Doctorat

Le Centre d’Etudes Doctorales en Sciences et Technologies de Rabat

Conformément à l’article 19 de la loi 01/00 portant organisation de l’enseignement supérieur et en vertu des décisions prises par le Conseil de la Faculté des Sciences en date du 28 Septembre 2007 et le Conseil de l’Université en date du 30 octobre 2007, il a été décidé de créer un Centre d’Etudes Doctorales à la Faculté des Sciences de Rabat intitulée : Centre d’Etudes Doctorales en Sciences et Technologies de Rabat (CEDESTR). Le Centre d’Etudes Doctorales en Sciences et Technologies de Rabat est adossé aux structures de recherche, laboratoires et équipes, accréditées par l’U

Professeur Mohammed LFERDE
Tél:0661909373
Email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Les missions du CEDESTR consistent à:
- Mettre en place des formations doctorales
- Accueillir et inscrire les doctorants
- Assurer l’encadrement des doctorants au sein des structures accréditées
- Offrir aux doctorants des formations complémentaires dispensées durant la préparation du doctorat
- Apporter une aide à l’insertion professionnelle des doctorants avec une ouverture sur le monde extérieur
- Animer la recherche et favoriser le partenariat entre les différentes structures de recherche de l’établissement
- Créer un environnement scientifique favorable dans l’établissement (organisation de conférences, congrès et séminaires...) ;
- Encourager le développement des échanges internationaux
- Veiller au respect des règlements et du cadre administratif relatif aux études doctorales
Le CEDESTR est dirigé par un Conseil composé de:
- Doyen de la Faculté des Sciences de Rabat, président du Conseil
- Directeur du CEDESTR, secrétaire du Conseil
- Les deux Vices doyens chargés de la recherche et des affaires académiques et pédagogiques
- Douze Enseignants chercheurs représentants des structures de recherche de la Faculté
- Deux doctorants élus par leurs pairs appartenant au centre pour une durée de deux ans. Le départ prématuré d’un doctorant élu est remplacé par le suivant dans la liste d’élection
- Deux personnalités extérieure au CEDESTR, choisies pour leur compétence dans les domaines scientifiques ou socio-économiques et désignées par le Doyen pour la durée d’accréditation

Charte des thèses de l’Université Mohammed V – Agdal

En application et dans le respect des dispositions du « Cahier des Normes Pédagogiques Nationales du Cycle de Doctorat » (CNPNCD), notamment la « norme D4 », l’université Mohammed V – Agdal a adopté, lors de son conseil réuni le mercredi 12 mars 2008, la prÿÿenteÿÿharte des thèses, qui peut êtrÿÿmodifiée sur propositions motivées présentées, soit par un conseil de « Centre d’Etudes Doctorales » (CEDoc) au conseil de son établissement d’attache, soit directement par un conseil d’établissement qui les soumet à tout moment au conseil de l’université, conformément aux règlements et aux normes en vigueur.
        Hormis l’obligation des autorités gouvernementales de tutelle de veiller à assurer la prise en charge des doctorants et le financement de leur recherche, la présente charte des thèses ainsi adoptée définit les engagements réciproques du doctorant, de son directeur de thèse, du responsable de la structure de recherche d’accueil du doctorant et du directeur du CED

- Le choix du sujet repose sur l’accord entre le doctorant et le directeur de thèse, formalisé au moment de la première inscription conformément aux dispositions de la « norme D3 » du CNPNCD. Sauf dérogation exceptionnelle dûment motivée, ce sujet doit être faisable dans les délais réglementaires selon un rythme approprié et raisonnable, et doit aboutir à la réalisation d’un travail original, formateur et de qualité.
- A son inscription, le doctorant reçoit les précisions les plus explicites possibles sur le contexte de la thèse, la problématique du sujet et sa place dans les thématiques de la structure de recherche d’accueil.
- Il appartient au directeur de thèse de définir les moyens à mettre en oeuvre pour permettre la réalisation du travail. A cet effet, le doctorant doit être pleinement intégré dans la structure de recherche d’accueil, où il doit avoir toutes les facilités d’accès aux moyens disponibles nécessaires pour accomplir sa recherche.
- Le directeur de thèse informe le doctorant des coûts ainsi que des ressources disponibles et des conditions de travail pour la préparation de la thèse. Par ailleurs, et conformément aux dispositions de la « norme C5 » du CNPNCD, le CEDoc doit oeuvrer pour le financement de ses doctorants.
- Le doctorant doit suivre les enseignements, conférences et séminaires proposés dans le cadre de la formation doctorale. Pour toute formation accomplie et validée il lui sera délivré une attestation.
- Chaque année, le CEDoc rend publique la liste des doctorants inscrits avec chaque encadrant. Aucun encadrant ne peut superviser plus de cinq thèses simultanément, sauf dérogation accordée par le chef de l’établissement après avis favorable dûment motivé du conseil du CEDoc.
* Conformément aux dispositions de la « norme D6 » du CNPNCD, le directeur de thèse est responsable de la thèse. Il s’engage à consacrer une part significative de son temps au suivi régulier de la progression du travail, et à débattre avec le doctorant des orientations nouvelles qu’il pourrait prendre au vu des résultats acquis. Pour cela, il est nécessaire que le principe de rencontres régulières et fréquentes entre le doctorant et son directeur de thèse soit arrêté dès la première inscription.
* Le directeur de thèse doit appartenir à l’une des structures de recherche d’accueil du CEDoc. La direction d’une thèse doit être effective et ne peut en aucun cas être déléguée. Les co-directions peuvent être envisagées et autorisées après avis favorable dûment motivé du conseil du CEDoc .
* Le doctorant a droit à un encadrement personnalisé de la part de son directeur de thèse.
* Le doctorant s’engage à remettre à son directeur autant de notes d’étape qu’en requiert son sujet, et à présenter ses travaux dans les séminaires de la structure de recherche d’accueil et/ou du CEDoc.
* Sous peine de sanctions, le doctorant doit se conformer aux règlements du CEDoc ; il est également tenu du respect des règles de la vie collective de la structure de recherche d’accueil et de la déontologie scientifique, notamment en ce qui concerne la propriété intellectuelle.
* La durée maximale réglementaire de la préparation d’une thèse est fixée par les dispositions de la « norme D5 » du CNPNCD. A la troisième inscription, l’échéance prévisionnelle de la soutenance doit être envisagée par le directeur de thèse au vu de l’avancement du travail de recherche du doctorant.
* La prorogation de la durée de la thèse revêtant un caractère exceptionnel, elle est accordée conformément aux dispositions de la
« norme D5 » du CNPNCD. 
- La qualité et l’impact d’une thèse se mesurant à travers les publications, les brevets et rapports industriels qui seraient tirés du travail pendant ou après la préparation du manuscrit, le directeur de thèse doit s’efforcer de faciliter la parution des travaux du doctorant avec, au moins, deux publications avant la soutenance sur le sujet de thèse, dans des revues à comité de lecture nationalement et/ ou internationalement reconnues selon des critères définis et régulièrement mis à jour par le conseil du CEDoc.
* Le doctorant doit apparaître parmi les co-auteurs de toute publication tirée de ses travaux de recherche avant la soutenance.
* Le directeur de thèse ne doit solliciter l’autorisation de soutenance qu’après l’achèvement satisfaisant des travaux de recherche. Pour cela, il doit guider, orienter et informer le doctorant des appréciations positives ou des objections et des critiques que son travail pourrait susciter, notamment lors de la soutenance.
* La soutenance de la thèse est autorisée et se déroule conformément aux dispositions des « normes D7 et D8 » du CNPNCD.
* Le CEDoc s’engage à agir pour que les principes définis dans la présente charte soient respectés pendant toute la durée de préparation de la thèse.
* En cas de difficulté particulière, de désaccord, de conflit, voire de manquement aux engagements pris dans le cadre de la présente charte, il sera fait appel à la médiation du conseil du CEDoc. 

Vous êtes ici: Formations / Formation Doctorats

Informations pratiques

Restez connecté

icon-facebook Twitter dfg googleplus 48105-1

agenda